Ce qui est aujourd’hui appelé « Merveille de l’Occident » n’est autre que le mont Saint Michel, une commune française située en basse Normandie. La commune doit notamment son appellation à l’Archange Michel qui demande à l’évêque d’Avranches d’y faire construire une église. Aujourd’hui encore, une statue de l’Archange trône au somment de l’église abbatiale.

L’histoire de mont Saint Michel

La toute première église créée par l’évêque d’Avranches date de l’an 709. Les bénédictins sont par la suite venus s’installer sur ce rocher et y bâtirent une église préromane. L’église romane vit, quant à elle, le jour au 11ème siècle et elle a été construite sur la pointe du rocher. Petit à petit, d’autres bâtiments sont venus compléter l’église romane et au 13ème siècle, deux bâtiments de trois étages ont été rajoutés à la Merveille. Durant la guerre de Cent ans, l’église romane a été mise sous haute protection ce qui lui a permis de s’en sortir indemne. Elle devint par la suite un haut lieu de pèlerinages et à cette époque, les chemins suivis par les pèlerins étaient appelés « chemin de Paradis ». En 1862, l’abbaye fut classée monument historique et en 1979, la commune qui s’est ainsi formée ainsi que la baie qui l’entoure furent classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le mont Saint Michel du point de vue touristique

Avec une place au patrimoine mondial de l’Unesco et parmi les monuments historiques de France, le mont Saint Michel est aujourd’hui un haut lieu pour le tourisme. Elle reçoit chaque année une importante affluence de visiteurs venus des quatre coins du monde. Les touristes viennent surtout pour s’imprégner du calme de l’abbaye, mais les manifestations qui y ont lieu jouent aussi un rôle important dans la renommée du mont Saint-Michel.

 

Laisser un commentaire

Name and email are required. Your email address will not be published.