La durée du vol entre la France et la Nouvelle Zélande

(Mis à jour le: 1 mai 2020)

La Nouvelle Zélande est un pays qui fait rêver par ses paysages. Si vous avez choisi ce pays pour vos prochaines vacances, il faudra s’atteler aux préparatifs le plus tôt possible. Cependant, avant d’élaborer le planning de votre séjour, ces informations sur la durée du vol et sur le trajet de la France vers le territoire néozélandais peuvent vous être utiles.

Où atterrir en Nouvelle Zélande ?

Comment aller en Nouvelle Zélande ?
Où atterrir en Nouvelle Zélande ?

Pour ce voyage vers les terres néo-zélandaises, vous pouvez atterrir à l’aéroport international d’Auckland. C’est le principal point d’entrée dans le pays et aussi le plus gros et le plus fréquenté des aéroports de toute la Nouvelle Zélande. Il relie ce pays avec une cinquantaine de destinations internationales. Chaque année, il accueille pas moins de 16 millions de passagers. L’aéroport d’Auckland se trouve dans la banlieue de Mangere au sud-ouest du centre-ville à une vingtaine de kilomètres. Si vous atterrissez à cet aéroport, vous n’avez pas à vous inquiéter pour le transfert vers le centre-ville, car il y a des bus ou des taxis. Sur place, vous trouverez également des agences de location de voitures.

Si vous trouvez un vol avec code de l’aéroport CHC, c’est que vous allez atterrir à l’aéroport international de Christchurch dans l’Ile du Sud. Ce dernier se trouve à environ 12 km au nord-ouest du centre-ville de Christchurch, la troisième grande ville néozélandaise. De nombreuses compagnies internationales assurent la liaison de cette ville avec les autres villes étrangères. Comme à l’aéroport international d’Auckland, il y a également plusieurs possibilités de transport vers Chirstchurch.

Ceux qui comptent découvrir la capitale néozélandaise pour ces vacances devront prendre un vol qui arrive à l’aéroport international de Wellington. Même si c’est l’aéroport de la capitale, il ne se trouve qu’à la troisième place si on se réfère à sa fréquentation. Il est situé à moins de 6 km du centre-ville de Wellington et vous trouverez sur place une solution pour votre transfert, même si vous arrivez la nuit.

L’aéroport international d’Auckland, l’aéroport international de Christchurch et l’aéroport international de Wellington sont les trois principaux aéroports de la Nouvelle Zélande. De Paris, vous pouvez également trouver un vol qui vous mènera à l’aéroport international de Queenstown ou à l’aéroport international de Dunedin qui sont tous les deux dans la région Otago au sud-ouest sur l’Ile du Sud.

En savoir plus sur la Culture de la Nouvelle-Zélande

Y a-t-il un vol direct pour la Nouvelle Zélande ?

Prendre un vol direct fait gagner du temps, mais pour cette destination, en partant de la France, il n’y a pas de vol direct. Toutes les compagnies aériennes qui desservent la Nouvelle-Zélande depuis la France font au moins une escale et pour la plupart des vols, l’escale se fait en Asie. Si vous n’avez pas beaucoup de temps pour ces vacances, essayez d’éviter les vols pour Auckland, Christchurch ou Wellington avec plusieurs escales.

De la France à la Nouvelle Zélande : la durée du vol

Durée de vol Nouvelle-Zélande
De la France à la Nouvelle Zélande : la durée du vol

Il y a tout de même plus de 18 000 km qui séparent les deux pays. Les grands voyageurs connaissent bien que le vol entre la France et la Nouvelle Zélande est un des plus longs vols du monde. On passe plus de 24 heures dans l’avion et avec les formalités d’aéroport et les escales, le tout fait quand même environ 28 heures avant d’arriver à Auckland. Pour ne pas vous tromper dans l’établissement du planning de votre séjour, voici quelques informations sur les vols.

De Paris Charles de Gaule à l’aéroport d’Auckland, les vols avec une escale à Shanghai durent près de 31 heures de vol. Un vol avec deux escales dont un à Londres et un à Hong Kong vous obligera à rester dans les airs environ 35 heures. Pour ce voyage en Nouvelle-Zélande, vous n’êtes pas obligé de monter à Paris pour prendre votre vol. Certaines compagnies partent de Nice, de Marseille et de Lyon. De Nice à Auckland par exemple, un vol avec deux escales affiche une durée de 32h30.

Les compagnies aériennes partent chez les Kiwis

Guide des Compagnies Aériennes pour la Nouvelle-Zélande
Les compagnies aériennes partent chez les Kiwis

Si vous allez sur les comparateurs de vols, vous remarquerez que les compagnies aériennes qui desservent la Nouvelle Zélande sont nombreuses. Pour la réservation de votre billet d’avion, vous pouvez ne pas passer par ces comparateurs en allant directement chez la compagnie. Vous pouvez faire la réservation de vos billets d’avion aller-retour chez Air France. La plupart des vols que cette société française propose font une escale à Shanghai ou à Canton. Vous pouvez aussi essayer de trouver votre vol auprès de Singapour Airlines, d’Emirates, de Cathay Pacific, de Korean Air, de Malaysia Arilines, de China Southern ou de China Eastern.

Que faire pendant l’escale ?

Beaucoup de personnes appréhendent ce vol : il est non seulement long, mais il y a aussi les escales. Pour que ce voyage ne soit pas un ennui, vous pouvez organiser une petite escapade pendant votre escale dans une ville asiatique. En effet, vous n’êtes pas obligé de tourner en rond à l’aéroport, même si vous faites l’escale dans un des plus beaux aéroports du monde.

Avec un visa gratuit de 24 heures délivré aux voyageurs en transit, vous pourrez partir à l’exploration de la ville la plus proche de l’aéroport. Pour avoir ce visa, vous n’avez qu’à remplir un formulaire et passer les contrôles de l’immigration pour sauter dans un taxi, un métro ou un bus le plus proche. Pour cette escale, vous devez prendre au moins deux heures de marge pour ne pas rater votre vol.

Quelques astuces pour améliorer votre confort à bord

Astuces pour améliorer votre expérience de voyage
Quelques astuces pour améliorer votre confort à bord

Plus de 24 heures dans un avion, c’est bien long et la fatigue va se ressentir à votre arrivée, sans parler des effets du décalage horaire. Pour que vous puissiez bien dormir, on vous recommande de prendre des écouteurs avec un dispositif antibruit. Les bouchons d’oreilles que vous offrent les compagnies aériennes ne vous isolent pas du bruit ambiant et vous risquez de ne pas trouver le sommeil.

Achetez-vous également un oreiller confortable et une petite couverture qui vous tiendra bien au chaud pour ce voyage. Avant de tomber dans les bras de Morphée, pensez à attacher votre ceinture de sécurité et à le mettre bien en évidence.

Ainsi, en cas de turbulence, on ne viendra pas vous réveiller. Portez des bas de contention pour favoriser la circulation et pendant le vol, vous pouvez très bien retirer vos chaussures. N’oubliez pas de bien vous hydrater.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code