Beja la vallée de Beja en photos

La vallée de Beja en Photos, le Pont Cinquième, Le Oued majrda

read more

Destination Auvergne

Ancienne province de France, l’Auvergne connut un passé tourmenté, mais elle est aujourd’hui stable et prospère. De nombreux touristes aiment venir en  Auvergne pendant les vacances pour s’imprégner de ses paysages et de la vie tranquille qu’y mènent les habitants.

Le Puy de Dôme et la chaine des Puys au loin

Le Puy de Dôme et la chaine des Puys

Auvergne, des siècles d’histoire

L’Auvergne fut occupée depuis 52 avant notre ère. Ce sont les gaulois qui l’habitaient à cette époque et d’ailleurs c’est du nom de ce peuple : Arvernes que la région doit son nom. La découverte de cet ancien peuplement est le fruit de recherches archéologiques menées depouis des décennies avec des campagnes de fouilles un peu partout dans la région. Selon les historiens, les Arvernes étaient un peuple puissant, riche et intelligent. Ils avaient une maîtrise parfaite de la métallurgie, de la céramique et d’un système artisanal assez complexe.

read more

Faire les foins : en quoi cela consiste ?

Faire les foins consiste à amasser du foin en prévision de l’hiver. Dans certaines régions d’Europe, on l’appelle aussi fenaison.

Pourquoi fait-on la fenaison ?

Le foin, sec, est prêt à être ramassé

Le foin, sec, est prêt à être ramassé, scène photographié en Auvergne

La fenaison vise à prévenir l’alimentation des animaux pendant l’hiver puisqu’à cette saison, ils restent enfermés dans l’étable et ne peuvent sortir pour pâturer. Afin d’assurer leur survie, les éleveurs font les foins, c’est-à-dire les préparent à l’avance pour qu’ils puissent être consommés dès le début de l’hiver. read more

Gand, au confluent des cours d’eau

Gand est aujourd’hui considérée comme l’une des plus belles villes de Belgique. Elle est également un haut lieu touristique grâce à son patrimoine architectural important.

L’origine de Gand

La création de Gand commença dès le 1er siècle même si quelques hameaux l’ont déjà occupé avant cela. Son histoire connue débute par saint Amand qui est venu sur le territoire pour évangéliser alors la population d’antan. Saint Amand ne fut toutefois pas accueilli les bras ouverts et la population décida de le jeter dans l’Escaut. En l’an 650, il réussit toutefois à y faire construire deux abbayes et c’est aux alentours de ces bâtiments que la cité de Gand fini par s’étendre petit à petit.

C’est notamment sous le règne des Carolingiens que la ville s’est développé et à part les deux quartiers formés autour des deux abbayes, un marché est venu s’ajouter à la cité. Au fil des siècles, d’autres peuples sont venus tantôt pour la détruire tantôt pour la reconstruire et ce qu’on a aujourd’hui de Gand est alors le fruit de nombreuses guerres. La dernière en date connue est celle de 1812 qui fut achevée par le Traité de Gand. Aujourd’hui, Gand est stable et affiche un patrimoine historique important.

Gand sur le plan touristique

Gand est une ville qui connaît un grand nombre de touristes par an. Son centre-ville est exclusivement piéton et il prend alors l’allure d’un grand musée à ciel ouvert. Les touristes aiment s’y promener pour découvrir les bâtiments d’architecture médiévale chers à la ville. Outre l’architecture, diverses manifestations annuelles y ont lieu et forment alors un rendez-vous gigantesque des visiteurs et natifs. On cite par exemple le festival du spectacle populaire ou encore le festival international du film.

Bruges : un haut lieu de l’architecture médiévale

Bruges est une ville belge située en région Flamande. Surnommé « Venise du Nord », elle est un haut lieu touristique qui possède un passé historique riche.

Bruges, étroitement rattachée à son passé

Bruges a été créée au Moyen âge. Son appellation date de l’an 575 et à cette époque, le territoire ne se composait encore que d’un rempart doté d’un château et d’une chapelle. Ce rempart se tenait sur la place actuelle du Burg. Petit à petit, le village a commencé à s’étendre donc au rempart sont venus s’ajouter un marché, une cour de justice et des routes. Il faut noter que la ville de Bruges se trouve à quelques kilomètres seulement de la mer du Nord (environ 30 km) et c’est d’ailleurs en empruntant la voie maritime que quelques navires commerciaux sont arrivés au pays. Le village se développe alors rapidement et dès l’an 928, il obtient le statut de ville. Vers l’an 1000, le Burg se transforme en port et les silhouettes de la ville commencent à s’élever un peu partout jusqu’à donner la ville telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Bruges sur le plan touristique

Même si la ville de Bruges a connu un rapide développement, elle a su garder intact son patrimoine architectural médiéval. Elle est à elle seule un musée à ciel ouvert d’où son classement au patrimoine mondial de l’Unesco depuis l’année 2000. Outre son architecture médiévale, la ville compte d’autres curiosités comme ses nombreux canaux navigables qui représentent l’artère principale de son centre-ville. C’est notamment à cause de ces canaux qu’elle doit son surnom de « Venise du nord ». Pour ceux qui recherchent surtout la mer et les activités nautiques, il suffit de quelques minutes pour s’y rendre et vous offrir un bain de soleil sur la plage.

Le Mont Saint Michel, la merveille de l’Occident

Ce qui est aujourd’hui appelé « Merveille de l’Occident » n’est autre que le mont Saint Michel, une commune française située en basse Normandie. La commune doit notamment son appellation à l’Archange Michel qui demande à l’évêque d’Avranches d’y faire construire une église. Aujourd’hui encore, une statue de l’Archange trône au somment de l’église abbatiale.

L’histoire de mont Saint Michel

La toute première église créée par l’évêque d’Avranches date de l’an 709. Les bénédictins sont par la suite venus s’installer sur ce rocher et y bâtirent une église préromane. L’église romane vit, quant à elle, le jour au 11ème siècle et elle a été construite sur la pointe du rocher. Petit à petit, d’autres bâtiments sont venus compléter l’église romane et au 13ème siècle, deux bâtiments de trois étages ont été rajoutés à la Merveille. Durant la guerre de Cent ans, l’église romane a été mise sous haute protection ce qui lui a permis de s’en sortir indemne. Elle devint par la suite un haut lieu de pèlerinages et à cette époque, les chemins suivis par les pèlerins étaient appelés « chemin de Paradis ». En 1862, l’abbaye fut classée monument historique et en 1979, la commune qui s’est ainsi formée ainsi que la baie qui l’entoure furent classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le mont Saint Michel du point de vue touristique

Avec une place au patrimoine mondial de l’Unesco et parmi les monuments historiques de France, le mont Saint Michel est aujourd’hui un haut lieu pour le tourisme. Elle reçoit chaque année une importante affluence de visiteurs venus des quatre coins du monde. Les touristes viennent surtout pour s’imprégner du calme de l’abbaye, mais les manifestations qui y ont lieu jouent aussi un rôle important dans la renommée du mont Saint-Michel.

 

Paris, de jour comme de nuit

Paris, capitale de France est considérée comme l’une des plus belles villes de France. On a tous déjà rêvé d’y aller non seulement pour voir de près la fameuse Tour Eiffel, mais aussi pour s’imprégner de la vie parisienne et française par excellence.

Sur les traces de Paris

D’après les pirogues néolithiques que l’on a retrouvées sur la rive d’un ancien bras de la Seine, les historiens attestent que le premier peuplement de Paris date de 4 000 et 3 800 ans avant JC. Ces pirogues sont aujourd’hui encore visibles au musée Carnavalet. Elles représentent les seules traces de ce premier peuplement et on n’en sait pas plus entre la période allant jusqu’à l’époque gallo-romaine qui était présente sur le territoire 52 avant notre ère. C’est d’ailleurs d’après un peuple nommé Parisii datant de cette époque qu’on doit aujourd’hui le nom de Paris.

Paris sur le plan touristique

Le tourisme est un secteur florissant à Paris. La ville abrite de nombreux monuments historiques et sites touristiques dont la Tour Eiffel. C’est également un haut lieu de la culture et de la littérature. Elle regorge de nombreux musées et galeries d’art. Les touristes ont généralement pour habitude de visiter la ville en journée et pourtant, les visites nocturnes sont également recommandées pour découvrir Paris sous un autre angle. Si dans la journée les restaurants, les musées, les boutiques, … vous attirent, dans la nuit, vous aurez surtout droit aux cabarets, aux discothèques et à une jeunesse parisienne majoritairement composée de noctambules. La journée est ainsi à consacrer à parfaire votre culture tandis que la nuit est plus réservée à l’amusement et à la joie de vous retrouver à Paris. Les lumières multicolores concourent à donner une tout autre allure à la capitale.

Miami, la « Porte des Amériques »

Miami est une ville de l’État de Floride aux États-Unis. Même si la capitale de la Floride est Tallahassee, Miami est la plus célèbre ville de l’État notamment grâce à son port touristique qui est l’un des plus grands au monde et lui vaut le surnom de « Portes des Amériques ».

L’histoire de Miami

Les Amérindiens Tequesta sont les premiers à avoir occupé le territoire et d’ailleurs son nom lui vient d’un mot indien « Chequescha » qui signifie « eau douce ». En 1513, Juan Ponce de Léon découvre la baie de Biscayne, mais aucun écrit n’indique qu’il a eu des problèmes avec les Tequesta. C’est suite à l’arrivée de Pedro Menéndez de Avilés en 1556 que ce peuple a rencontré les problèmes à savoir les guerres, la variole et d’autres maladies. 250 ans plus tard, les Amérindiens finirent par disparaître totalement. En 1800, les colons européens arrivèrent à Miami et ils sont les ascendants de la population actuelle.

Miami sur le plan touristique

Miami est célèbre à travers le monde pour ses belles plages de sable blanc, son ambiance festive et son port touristique qui comptent les plus grands navires de croisières au monde. Elle est donc la ville de départ idéale pour partir en croisière et avant d’embarquer, vous ne pouvez manquer de la visiter. La population de Miami est hautement cosmopolite et vous y trouverez une grande diversité linguistique. Situé au sud-est de la Floride et détenant un des plus grands ports au monde, elle est une escale incontournable pour les villes du monde entier. C’est d’ailleurs pour cela qu’on la surnomme « Passages des Amériques » ou « Portes des Amériques ». Étant une station balnéaire de renommée internationale, elle propose aux touristes plusieurs activités nautiques et ludiques.

Floride, The Sunshine State

Rien qu’à lire ou à entendre son surnom « The Sunshine State » ou l’État ensoleillé, on a envie de s’y rendre sans plus attendre. Il faut reconnaître que ses plages et ses parcs d’attraction sont plus que tentants, mais derrière ce secteur touristique prospère, qu’est-ce que la ville nous raconte d’autres ?

Floride par le passé

La Floride a été découverte pour la première fois en 1513 par Juan Ponce de Léon qui a alors baptisé ce bout de terre « La Pascua Florida » qui signifie La Pâque Fleurie. Vous l’aurez donc compris, son nom actuel signifie « Fleurie » et elle le vaut bien, car la Floride recèle un environnement riche et surprenant. Elle figure aujourd’hui parmi les États des États-Unis d’Amérique et se situe entre l’Amérique du nord et l’Amérique latine. Il n’est donc pas surprenant d’y voir une importante communauté cubaine où se mêlent des immigrants des Caraïbes et du Nicaragua. C’est donc une ville cosmopolite où la démesure règne en maître.

Floride et son secteur touristique

La démesure est le maître-mot qui peut définir cet État à mille facettes. En Floride, les vastes propriétés de riches côtoient les bidonvilles, les marécages délimitent les infrastructures modernes ce qui nous donne au final une ville tantôt urbaine tantôt sauvage. Il est vrai que les touristes y viennent surtout pour profiter de ses belles plages de sable blanc, ses infrastructures urbaines et immobilières de luxe, ses terrains de golf à perte de vue, mais si on veut de l’aventure, il faut partir à la rencontre des habitants du parc national des Everglades où on retrouve des alligators, des serpents, des moustiques donc âme sensible s’abstenir. Vous avez également les parcs à thème de la ville pour vous amuser et d’autres activités ludiques pour parfaire votre éducation made in Floride.

San Francisco, une des plus belles villes au monde

San Francisco est une ville de l’État de Californie aux États-Unis. Elle est considérée comme l’une des plus belles villes au monde malgré son surnom de Fog City.

Les débuts de San Francisco

San Francisco a été officiellement créé en 1776, mais c’est à la ruée vers l’or qui a débuté en 1848 qu’il doit son développement rapide. Ce sont ensuite les millionnaires du Nevada qui ont peu à peu étendu et embelli la ville avant même que les industries de haute technologie n’y ouvrent leurs portes. C’est notamment à San Francisco qu’on voit naître pour la première fois notre éternel bleu jeans.

Les atouts majeurs de San Fancisco

Parmi toutes les villes de la Californie, San Fancisco est sans doute la plus cosmopolite. Il propose une diversité culturelle et ethnique importante et surprend par l’anticonformisme qu’il adopte. En effet, contrairement aux autres grandes villes des USA, San Francisco n’est pas submergé par les gratte-ciels, mais se contente de grandes propriétés victoriennes qui lui confèrent un charme certain. C’est d’ailleurs à cette architecture peu moderne, qui contraste à sa renommée qui fait de lui une des plus belles villes au monde.

San Francisco sur le plan touristique

Ce statut contraste particulièrement à son surnom de Fog City qui ne donne pas vraiment envie d’y aller sauf par curiosité. Si San Francisco a écopé de ce surnom c’est parce qu’à certaines périodes de l’année, il est entièrement couvert de brouillard. Un brouillard si épais qu’on n’arrive même plus à distinguer le fameux Golden Gate cher à la ville. Outre le brouillard, il fait une destination touristique de premier choix entre ses activités balnéaires du côté de l’océan pacifique et de la baie de San Francisco. C’est une ville qui regorge de nombreuses curiosités comme les vignobles de la Napa Valley.