L’île Djerba en Tunisie

Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 10 avril 2018)

Située au sud-est de la Tunisie et au sud-est du golfe de Gabès, Djerba est une île d’environ 514 km². Elle est considérée comme la plus grande île des côtes de l’Afrique du Nord. Dès 1960, elle devient un haut-lieu du tourisme et fait, aujourd’hui encore rêver les voyageurs. Cap sur cette île au décor paradisiaque …

Retour sur son histoire

Plage de sable blanc, mer turquoise, soleil à longueur d’année, farniente et activités nautiques, … la majorité des touristes ne garde de Djerba que ces images idylliques. Bien sûr, en arrivant à destination, tout cela vous sera acquis, mais au lieu de vous limiter à cela, sortez un peu des sentiers battus et faites le tour de l’île en entier. Je vous promets que votre séjour n’en sera que plus beau et plus enrichissant.

Oui, Djerba n’est pas seulement une île de vacances. Elle propose également maintes découvertes historiques à l’image de la synagogue de la Ghirba, des tombeaux puniques situés à Souk El Guebli, du mausolée de Bourgou à Midoun, de la baptistère d’El Kantara, … Ces vestiges du passé permettent réellement de revivre le passé de l’île avec les nombreuses dominations qui s’y sont succédé.

A part son histoire, les découvertes de ses villes dont les principales sont Houmt Souk et Midoun, ainsi que de ses villages donnent un aperçu du mode de vie des habitants. Ces derniers sont passés maîtres dans l’art du tissage, de la poterie, de la pêche et de la teinture de pourpre à base de murex. Cette dernière est une vraie spécialité de l’île donc à ne pas manquer lors de votre séjour. Les différents ateliers de l’île peuvent être visités facilement ce qui permet de passer des vacances à la fois ludiques, culturelles et instructives. Soulignons également que le passé de Djerba est étroitement lié à la production d’huile d’olive.

Des paysages variés

L’île Djerba en Tunisie

Même si sur les cartes postales, on ne voit que ses maisons blanches sur fond de mer turquoise, Djerba ne se limite pas à ce paysage invitant au voyage. En effet, les paysages y sont très variés, mais pour les admirer, il faut bien sûr, se détacher un peu des plages et je vous le conseille chaudement. Cela promet un dépaysement total et un vrai bonheur pour les yeux.

Trois paysages prédominent sur l’île :

  • La ville d’Houmt Souk propose à travers ses ruelles des fondouks authentiques qui se mêlent aux petites places fleuries. On distingue également un centre-ville articulé autour de deux axes principaux : l’avenue Habib-Bourguiba à l’ouest et l’avenue Abdelhamid-el-Kadhi à l’est. Et vis on se rend un peu plus au nord, on tombe sur le fameux bordj el-Kébir, vieux de plusieurs siècles et qui veille aujourd’hui encore sur la marina et le port
  • Au cœur de l’île, admirer Erriadh est un peu bonheur auquel je goûterais volontiers. Il s’agit d’un ancien foyer de peuplement juif au sein duquel il est possible de voir une vieille synagogue qui date du 5e siècle avant l’ère chrétienne. Et si on emprunte ensuite le chemin qui va vers le sud, on arrive au village de Guellela où je suis tombé sous le charme des poteries traditionnelles dont le façonnage est tout un art. Guellela est un village berbère avec des habitants chaleureux. Et pour se détendre un peu au calme, vous y déboucherez sur des plages moins fréquentées
  • Le nord-est est la zone touristique par excellence de l’île. Le paysage se compose de grands hôtels qui longent la fameuse plage de Sidi-Mahrès, le cap Taguermès et son phare et la plage de la Seguia jusqu’à Aghir. Et si on s’oriente un peu plus vers l’intérieur des terres, on arrive à Midoun connue comme étant la deuxième plus grande ville de Djerba. Le paysage y est aussi très lié au tourisme puisque ses petites rues sont bordées de boutiques de souvenirs, de restaurants, …

Soulignons que Djerba est une île plate. Le village de Guellela est son point le plus élevé qui culmine seulement à 52 mètres.

Comment s’y rendre ?

L'île de Djerba en Tunisie

L’île est pourvue d’un aéroport situé à Mellita. Les vols directs sont rares puisque généralement, il faut passer par Tunis où il faut prendre des vols locaux.

La voie aérienne n’est toutefois pas la seule option puisque vous pouvez aussi y aller par voie terrestre ou par voie maritime.

Par la route, vous devez vous rendre à Zarzis où vous trouverez une route reliant l’île au continent. Comme moyen de locomotion, vous pouvez prendre le bus ou un taxi collectif. Pour information, il est possible de partir en voiture depuis Tunis, Sfax ou Sousse si vous avez plusieurs jours de séjour en Tunisie et que vous aimeriez découvrir la beauté du paysage tunisien.

La voie maritime, quant à elle, est possible si vous vous trouvez à Sfax ou dans le nord de la Tunisie. La traversée ne dure qu’une quinzaine de minutes et se fait à bord d’un bac.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *