Korbous et ses sources d’eau chaude

Les sources thermales de Korbous en Tunisie

Située dans la région du Cap Bon, à environ 60 km de la capitale tunisienne, Korbous est une station balnéaire qui borde le golfe de Tunis. La ville a été construite à flanc de montagne et est très prisée pour ses nombreuses sources d’eau chaude qui jaillissent de terre à plus de 50°C. Korbous est aujourd’hui une destination appréciée des curistes qui y viennent pour soigner les arthrites, les rhumatismes, les affections du système nerveux, …

Une station thermale incontournable

En tant que station thermale, la majorité des personnes qui y viennent sont des curistes, mais pas que. Il y a aussi des personnes comme moi, naturellement attirées par la beauté des lieux, le repos qu’offre la région et bien sûr, les bienfaits de ces eaux chlorurées sodiques et sulfurées.

Il faut dire, qu’au-delà de ses sources d’eaux chaudes, Korbous, vaut vraiment le détour et le voyage qui y mène est une belle aventure que je recommande à tout le monde. Pour atteindre la ville, il faut parcourir une route sinueuse et escarpée à travers la montagne. Les paysages à admirer sont donc nombreux et très variés alternant la végétation luxuriante à une vue panoramique sur la mer couleur turquoise.

Korbous et ses sources d’eau chaude

Cela signifie qu’à part les bienfaits de l’eau chaude, il est aussi possible de se perdre dans l’environnement de cette station thermale et de finir ses journées dans la mer. Certes, il y aura une grosse différence de température entre l’eau des sources et l’eau de mer, mais chaude ou froide, chacune d’elles a ses propres vertus relaxantes.

A découvrir aussi : les sites incontournables de la Tunisie

Les sources d’eaux chaudes de Korbous

On compte, en tout, sept sources d’eaux chaudes thermales à Korbous à savoir :

  • Aïn Echfa :

C’est la principale source d’eau chaude de Korbous. Elle est aussi appelée Aïn El-Kbira signifiant la « Grande Source ». L’eau de cette source est surtout chlorurée sodique et jaillit à la surface à une température de 57, 5°C.

La source d’Aïn Echfa existe depuis près de 2000 ans. Elle est l’une des premières sources thermales à avoir été exploitée sur tout le continent et dans le bassin méditerranéen. La station qui l’exploite a été créée en 1902.

Les eaux de cette source ont diverses vertus thérapeutiques. Elles sont conseillées pour traiter les problèmes en rhumatologique tels que les arthroses, les rhumatismes inflammatoires, les jambes lourdes, les rhumatismes dégénératifs, les rhumatismes articulaires, l’ostéoporose, les entorses et luxation, les syndromes algiques, les suites de séquelles chirurgicales et musculaires, … Les responsables l’utilisent également pour soigner des problèmes dermatologiques, des problèmes gynécologiques et des problèmes respiratoires.

L’équipe de ce centre se compose d’un gérant de l’établissement, d’un médecin rhumatologue, de masseurs et masseuses certifiés et d’un kinésithérapeute et bien sûr, de personnel administratif et technique. Tous les mois, des contrôles d’hygiène sont réalisés pour s’assurer de son bon fonctionnement.

De cette source naissent, par la suite, deux sources filles : Aïn Sbia et Aïn Arraka.

  • Aïn Sbia :

Signifiant « La Vierge », Aïn Sbia se situe à proximité de sa source mère et est connue pour sa célèbre coupole. Elle est exploitée depuis la haute antiquité pour alimenter les douches et les hammams d’une eau de 50°C.

Les sources thermales de Korbous en Tunisie

L’eau qui en jaillit est qualifiée d’eau hyper thermale chlorurée sodique laquelle offre les mêmes propriétés thérapeutiques que l’eau d’Aïn Echfa.

  • Aïn Arraka :

Signifiant « La Suante », Aïn Arraka provient aussi d’Aïn Echfa. Elle se situe près d’Aïn Sbia. Elle a les mêmes propriétés thérapeutiques que la source mère et sa source jumelle.

Aïn Arraka a longtemps été délaissée, mais la municipalité l’a depuis ré-ouverte au public. Elle est très efficace pour soigner les rhumatismes.

  • Aïn Fakroun :

Signifiant « La Tortue », cette source se situe entre Aïn Echfa et Aïn El-Atrous. Elle doit son nom au fait que pour y accéder, il faut presque ramper à travers un petit tunnel. En effet, après être descendu des escaliers, on doit se mettre à quatre pattes pour arriver dans la douche. La température de l’eau tourne autour de 37°C et elle est qualifiée d’eau thermale chlorurée sodique riche en magnésium, en calcium et en sulfate.

D’un point de vue thérapeutique, elle est utilisée pour soigner les rhumatismes, les problèmes gynécologiques, les problèmes dermatologiques et les problèmes phlébo-angiologiques.

  • Aïn El-Atrous :

Puisqu’elle se trouve à environ 1 km seulement du centre-ville, l’Aïn El-Atrous est la source thermale la plus populaire de la région. L’eau est hyperthermale chlorurée sodique forte et permet de soigner diverses affections telles que tout ce qui a trait à la rhumatologie, à la gynécologie, à la dermatologie et à la phlébologie. Dans certains cas assez rares, il arrive qu’elle soit recommandée pour traiter l’obésité.

Les soins de boue y sont également très appréciés.

  • Aïn Oktor :

Il s’agit d’une eau chlorurée sodique exploitée depuis 1904 en tant qu’eau minérale. Elle est connue pour lutter efficacement contre les toxines et pour soigner les maladies rénales.

  • Aïn Kalassira :

Cette source est quasi-vierge à part le petit bassin de fortune aménagé par les curistes. Son eau, de type chloruré sodique, présente les caractéristiques suivantes : riche en fluor, sulfurée, riche en sels minéraux et bicarbonatée sodique. Pour l’atteindre, il faut parcourir un chemin côtier assez accidenté à partir d’Aïn El-Atrous avant de descendre le flanc de la montagne et arriver jusqu’en bas, là où se situe Aïn Kalassira. Son eau jaillit à une température de 44°C.

D’un point de vue thérapeutique, elle est utilisée pour soigner les troubles infectieux et les pathologies rhumatologiques.

Korbous et ses sources thermales

A part l’eau chaude thermale, les soins de boues d’Aïn Kalassira sont également très prisés. Des vendeurs en vendent même aux curistes qui veulent continuer les soins chez eux. On y distingue l’argile noire qui soigne les rhumatismes, l’argile blanche qui traite les acnés et l’argile jaune qui apporte douceur à la peau.

Les sept sources de Korbous sont parfois surnommées « les sept magnifiques ». Elles sont incontournables donc à découvrir absolument. Rendez-vous ici pour savoir quelle est la meilleure période pour un séjour en Tunisie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *