Miami, la « Porte des Amériques »

Miami est une ville de l’État de Floride aux États-Unis. Même si la capitale de la Floride est Tallahassee, Miami est la plus célèbre ville de l’État notamment grâce à son port touristique qui est l’un des plus grands au monde et lui vaut le surnom de « Portes des Amériques ».

L’histoire de Miami

Les Amérindiens Tequesta sont les premiers à avoir occupé le territoire et d’ailleurs son nom lui vient d’un mot indien « Chequescha » qui signifie « eau douce ». En 1513, Juan Ponce de Léon découvre la baie de Biscayne, mais aucun écrit n’indique qu’il a eu des problèmes avec les Tequesta. C’est suite à l’arrivée de Pedro Menéndez de Avilés en 1556 que ce peuple a rencontré les problèmes à savoir les guerres, la variole et d’autres maladies. 250 ans plus tard, les Amérindiens finirent par disparaître totalement. En 1800, les colons européens arrivèrent à Miami et ils sont les ascendants de la population actuelle.

Miami sur le plan touristique

Miami est célèbre à travers le monde pour ses belles plages de sable blanc, son ambiance festive et son port touristique qui comptent les plus grands navires de croisières au monde. Elle est donc la ville de départ idéale pour partir en croisière et avant d’embarquer, vous ne pouvez manquer de la visiter. La population de Miami est hautement cosmopolite et vous y trouverez une grande diversité linguistique. Situé au sud-est de la Floride et détenant un des plus grands ports au monde, elle est une escale incontournable pour les villes du monde entier. C’est d’ailleurs pour cela qu’on la surnomme « Passages des Amériques » ou « Portes des Amériques ». Étant une station balnéaire de renommée internationale, elle propose aux touristes plusieurs activités nautiques et ludiques.

Floride, The Sunshine State

Rien qu’à lire ou à entendre son surnom « The Sunshine State » ou l’État ensoleillé, on a envie de s’y rendre sans plus attendre. Il faut reconnaître que ses plages et ses parcs d’attraction sont plus que tentants, mais derrière ce secteur touristique prospère, qu’est-ce que la ville nous raconte d’autres ?

Floride par le passé

La Floride a été découverte pour la première fois en 1513 par Juan Ponce de Léon qui a alors baptisé ce bout de terre « La Pascua Florida » qui signifie La Pâque Fleurie. Vous l’aurez donc compris, son nom actuel signifie « Fleurie » et elle le vaut bien, car la Floride recèle un environnement riche et surprenant. Elle figure aujourd’hui parmi les États des États-Unis d’Amérique et se situe entre l’Amérique du nord et l’Amérique latine. Il n’est donc pas surprenant d’y voir une importante communauté cubaine où se mêlent des immigrants des Caraïbes et du Nicaragua. C’est donc une ville cosmopolite où la démesure règne en maître.

Floride et son secteur touristique

La démesure est le maître-mot qui peut définir cet État à mille facettes. En Floride, les vastes propriétés de riches côtoient les bidonvilles, les marécages délimitent les infrastructures modernes ce qui nous donne au final une ville tantôt urbaine tantôt sauvage. Il est vrai que les touristes y viennent surtout pour profiter de ses belles plages de sable blanc, ses infrastructures urbaines et immobilières de luxe, ses terrains de golf à perte de vue, mais si on veut de l’aventure, il faut partir à la rencontre des habitants du parc national des Everglades où on retrouve des alligators, des serpents, des moustiques donc âme sensible s’abstenir. Vous avez également les parcs à thème de la ville pour vous amuser et d’autres activités ludiques pour parfaire votre éducation made in Floride.

San Francisco, une des plus belles villes au monde

San Francisco est une ville de l’État de Californie aux États-Unis. Elle est considérée comme l’une des plus belles villes au monde malgré son surnom de Fog City.

Les débuts de San Francisco

San Francisco a été officiellement créé en 1776, mais c’est à la ruée vers l’or qui a débuté en 1848 qu’il doit son développement rapide. Ce sont ensuite les millionnaires du Nevada qui ont peu à peu étendu et embelli la ville avant même que les industries de haute technologie n’y ouvrent leurs portes. C’est notamment à San Francisco qu’on voit naître pour la première fois notre éternel bleu jeans.

Les atouts majeurs de San Fancisco

Parmi toutes les villes de la Californie, San Fancisco est sans doute la plus cosmopolite. Il propose une diversité culturelle et ethnique importante et surprend par l’anticonformisme qu’il adopte. En effet, contrairement aux autres grandes villes des USA, San Francisco n’est pas submergé par les gratte-ciels, mais se contente de grandes propriétés victoriennes qui lui confèrent un charme certain. C’est d’ailleurs à cette architecture peu moderne, qui contraste à sa renommée qui fait de lui une des plus belles villes au monde.

San Francisco sur le plan touristique

Ce statut contraste particulièrement à son surnom de Fog City qui ne donne pas vraiment envie d’y aller sauf par curiosité. Si San Francisco a écopé de ce surnom c’est parce qu’à certaines périodes de l’année, il est entièrement couvert de brouillard. Un brouillard si épais qu’on n’arrive même plus à distinguer le fameux Golden Gate cher à la ville. Outre le brouillard, il fait une destination touristique de premier choix entre ses activités balnéaires du côté de l’océan pacifique et de la baie de San Francisco. C’est une ville qui regorge de nombreuses curiosités comme les vignobles de la Napa Valley.

Californie, « The Golden States » ou « État doré »

La Californie est un des États des États-Unis d’Amérique. Elle se situe sur la côte ouest et figure aujourd’hui parmi les plus importants États des USA. De nos jours, on la connaît surtout pour les acteurs et actrices qui y évoluent et pourtant, elle recèle d’autres trésors qu’il convient aussi de découvrir.

« The Golden States » ou « État doré »

« The Golden States » est le surnom de la Californie. C’est à la ruée de l’or qui a favorisé son développement à partir de 1848 qu’elle doit ce surnom.

C’est notamment James Marshall qui y a découvert la toute première petite à cette époque et a donné le coup d’envoi à la ruée vers l’or. C’est également en 1848 que l’État est décrété territoire des États-Unis.

La Californie avant 1848

C’est à partir 1579 que les conquérants commencèrent à se battre pour le territoire. La Californie passa alors des mains de l’Angleterre à celles des Espagnols, puis des Mexicains pour finalement atterrir entre les mains des américains.

La Californie d’aujourd’hui

Aujourd’hui, on parle de la Californie comme le pays de tous les rêves, car c’est là, notamment à Hollywood, que bon nombre de gens viennent pour essayer de se reconstruire une vie. Toutefois, mis à part le cinéma, la Californie est également une destination touristique fortement appréciée, car elle recèle de nombreux sites touristiques, richesses écologiques et activités ludiques. Toutes ses villes valent le coup d’œil et saura vous impressionner plus que vous ne l’espériez.

À titre d’informations, la capitale de la Californie est Sacramento, mais ses villes les plus connues sont Los Angeles, San Diégo et San Francisco qui abrite la fameuse Silicon Valley. Ses régions côtières sont paradisiaques, mais ses déserts le sont tout autant.