Voyage sur mesure en Iran : les sites incontournables à découvrir

(Mis à jour le: 13 mars 2020)

Souvent évité à tort par les touristes, l’Iran est un pays qui recèle de nombreux trésors. Véritable joyau du Moyen-Orient, il séduit les visiteurs par l’authenticité de ses villages typiques, par le patrimoine de ses villes historiques et par ses paysages contrastés entre montagne, mer et désert. Le visiter est l’une des choses qu’il faut absolument faire alors pourquoi attendre davantage ? Découvrez un avant-goût de ses richesses à la suite …

Bien préparer son voyage en Iran

Voyager en Iran
Bien préparer son voyage en Iran

Longtemps coupé du monde, l’Iran commence à s’ouvrir au tourisme. Avant de plier bagages et de s’y envoler, retenez nos quelques petits conseils pour que le séjour se déroule sans encombre.

La plus importante consigne que l’on doit vous donner si vous êtes une femme, c’est que vous devez porter le voile en permanence et éviter les vêtements moulants. On vous demandera effectivement de dissimuler votre corps sous des vêtements amples et on insiste là-dessus, c’est une condition requise pour pouvoir visiter l’Iran. Que ce soit de jour ou de nuit, dès que vous sortez de votre chambre d’hôtel, cette tenue est obligatoire. Dans le cas où des amis Iraniens vous invitent chez eux et que les femmes de la maison retirent leur voile, vous pourrez en faire de même. Par contre, si elles la gardent, vous devez aussi la garder.

Pour les hommes, un code vestimentaire est également imposé : pas de short ou de débardeur. Vous devez garder en permanence le pantalon, le t-shirt ou une chemise.

Si vous voyagez en couple, on évite de se toucher ou de s’embrasser en public. Cela est valable dans tous les pays d’Orient.

Et gardez en tête que l’alcool doit être banni pour votre voyage en Iran. Il est totalement interdit d’en consommer donc n’essayez pas de glisser quelques bouteilles dans votre valise.

Séjour en Iran
Les plus beaux endroits à visiter en Iran.

Découvrez :

Ces précisions importantes faites, passons maintenant aux petits conseils pour rendre le séjour agréable :

  • Idéalement, on planifiera le voyage entre la fin mars et le début du mois de mai, soit au début du printemps. Vous pouvez aussi y aller entre la mi-septembre et le mois de novembre, période qui coïncide avec l’automne. Durant ces périodes, les températures sont plus tempérées, ni trop froides ni trop chaudes.
  • Renseignez-vous sur les dates du Ramadan avant d’y aller. Non pas que les visites sont interdites durant le ramadan, mais la vie en général sera un peu au ralenti. Cette période offre néanmoins quelques avantages. Les touristes se font plus rares à cette époque ce qui vous permettra de trouver facilement des chambres d’hôtel à petits prix. Les musées et autres sites touristiques restent ouverts, mais la foule ne sera pas au rendez-vous. Les restaurants vous serviront quand même à manger puisqu’ils restent ouverts pour les étrangers. Enfin, chaque fois que le soleil sera couché, vous découvrirez des soirées animées puisque les habitants festoient pour reprendre un peu de force avant le jeune du lendemain. C’est donc un événement idéal pour en apprendre un peu sur leur culture.
  • Le visa vous sera accordé seulement pour une durée d’un mois maximum. Si vous souscrivez pour un voyage organise auprès d’une agence, celle-ci peut se charger de faire les démarches pour vous. Par contre, si vous souhaitez un voyage sur mesure, il faut entreprendre les démarches vous-même. Même s’il est possible d’essayer de l’obtenir une fois arrivé à Téhéran, mieux vaut ne pas prendre de risque et en faire la demande auprès de l’ambassade iranien située dans votre pays d’origine. Et sitôt le sésame obtenu, partez au plus vite, car la durée accordée coïncide exactement avec les dates du voyage. Plus vous tarderez à partir, plus votre séjour sera raccourci.
  • Pour décrocher le visa pour l’Iran, il faut que votre passeport soit valide et n’affiche pas de visa israélien. Si vous avez déjà été en Israël, vous ne pourrez pas entrer sur le territoire iranien. Vous devrez alors attendre un changement de passeport avant de vous rendre en Iran.
  • Gardez du cash sur vous pour les petits achats, car la carte bleue n’y est pas vraiment utilise. Même si la monnaie locale est le rial iranien, vous pouvez très bien régler vos achats avec des euros ou des dollars.

Lire aussi :

Quels sites visiter lors d’un voyage sur-mesure ?

Vous ne souhaitez pas intégrer un groupe pour la visite de l’Iran, mais avancer à votre propre rythme ? Vous avez fait le bon choix. Non pas que les visites organisées ne soient pas conseillées, mais elles ne permettent pas vraiment de s’attarder sur les sites et de découvrir des monuments non compris sur la liste des visites. Avec le sur-mesure, vous êtes libre d’aller où vous voulez, avec ou sans guide pour vous accompagner. Sachez que même si vous êtes une femme et que vous décidez de parcourir l’Iran seule, cela ne pose aucun problème du moment que vous respectez le code vestimentaire imposé. Mais maintenant que vous avez choisi de voyager seul, quels sites allez-vous visiter ?

Il y en a tellement qu’il faudrait peut-être prévoir plusieurs séjours pour tous les découvrir. Mais puisque vous avez déjà la chance d’y être, voici ceux qu’il ne faut absolument pas manquer :

Téhéran :

Téhéran en Iran
Que visiter, que voir à Téhéran en Iran

Capitale de l’Iran, la ville de Téhéran est un passage obligé pour tout séjour sur le territoire. On le considère comme la porte d’entrée qui donne sur le monde perse. Elle abrite de nombreux monuments incontournables comme le Palais de Golestan qui n’est autre que l’ancien palais de la dynastie Qajar. On y trouve aussi la mosquée de l’imam Zadeh Saleh qui est un véritable emblème de la ville ainsi que le Mausolée de l’Ayatollah Khomeini. Pour en connaître davantage sur la ville et le mode de vie de ses habitants, offrez-vous une visite au musée national qui raconte la vie de l’Iran depuis l’antiquité. Le Grand Bazar, quant  lui, vous permettra de partir à la rencontre des habitants et d’y trouver divers produits pouvant faire office d’articles souvenirs. Confiseries et toutes sortes de petits gâteaux y raviront vos papilles.

Kashan :

Kashan en Iran
Découvrez Kashan, la Rose de l’Iran

Située à environ trois heures de bus de Téhéran, au cœur du désert, Kashan est une ville oasis réputée pour ses nombreuses maisons historiques dont celle des Tabatabaei. Elle est une étape incontournable avant de se rendre à Chiraz et à Ispahan. Outre les belles demeures historiques datant du 19e siècle, il ne faut pas manquer de visiter ses mosquées et madreseh qui entoure son bazar vieux de quatre siècles déjà.

Parmi les mosquées incontournables, il y a la mosquée Agha Bozorgh. On y trouve aussi des arcades et bains, des caravansérails et des tombeaux. Si vous voulez rapporter des souvenirs de cette ville, pensez à son eau de rose ou à ses tapis de soie qui sont très appréciés.

Ispahan :

Ancienne capitale du pays, Ispahan est une étape à ne surtout pas rater durant votre séjour en sol iranien. Elle abrite de nombreux joyaux comme la place Naghsh-e Jahan. Celle-ci figure parmi les plus vastes places du monde. On vous conseille également la mosquée du Cheikh Lotfollah, la mosquée du Shah, le palais du prince Ali Qapu et le bazar.

Ces monuments sont des trésors architecturaux que la ville chérit avec le plus grand soin. Pour en apprendre davantage sur Ispahan, perdez-vous dans le quartier Jolfa qui est un quartier arménien abritant quelques trésors comme la cathédrale Vank. Ne manquez pas non plus de découvrir ses ponts qui surplombent la rivière Zayandeh Roud. Parmi eux, le pont Si-o-seh Pol est sans doute le plus fréquenté du fait de ses 33 arches.

A lire :

 

 

Chiraz :

Chiraz en Iran
Mosquée Nassir-ol-Molk (Shiraz) en Iran

Considérée comme la capitale culturelle et artistique du pays, Chiraz a toujours été très appréciée des grands philosophes et des poètes surtout au cours du 13e et du 14e siècle. On y trouve d’ailleurs les tombeaux des poètes Hafez et Saadi. L’art y occupe donc une place importante.

Pour mieux la découvrir, pensez aussi à visiter la mosquée Nasir Ol Molk surtout durant la matinée au cours de laquelle ses vitraux colorés illuminent l’intérieur du lieu avec des couleurs chatoyantes. Il y a également le bazar, le mausolée Shah Cheragh, la mosquée de Vakil … Et plus loin, il y a le site de Persépolis …

Persépolis :

Ce site est l’un des symboles forts de l’Iran. Il est aujourd’hui en ruine, mais on le considère toujours comme l’une des merveilles du monde antique. Il fut jadis le symbole de la puissance de l’Empire perse. Il a été construit sous le règne du roi Darius 1er qui l’a ensuite cédé à son fils et à son petit fils. Persépolis est classé au Patrimoine mondiale de l’UNESCO et fait partie des sites touristiques les plus visites en Iran.

Yazd :

Yazd en Iran
Visiter la surprenante oasis du désert en Iran.

Yazd est aussi une ville oasis entourée par les déserts Dasht-e Kavir au nord et Dasht-e Lut au sud. Avec son ambiance authentique et reposante, elle fait partie des plus vieilles villes du monde. En s’y perdant, on découvre un véritable labyrinthe aux ruelles étroites qui permet de partir à la rencontre des habitants et de leurs traditions. Le plus extraordinaire lorsqu’on arrive à Yazd c’est de découvrir ses vieilles maisons construites en murs d’argile et au milieu desquelles s’élèvent quelques mosquées pittoresques.

Pour admirer la ville d’en haut, de nombreux restaurants possèdent un rooftop. Vous pourrez y admirer la ville tout en sirotant un fumant thé à la menthe. Une fois redescendu de votre perchoir, partez à la découverte du complexe Amir Chakhmaq qui se compose d’une mosquée, de bains et même d’un bazar. Les fameux Tours du Silence sont aussi des incontournables puisque donnent un aperçu sur le zoroastrisme, autrefois la religion dominante d’Iran.

Et ce ne sont pas les seuls joyaux de l’Iran puisqu’on en trouve d’autres comme la ville   de Kerman, le village rouge d’Abyaneh, le désert de Maranjab, l’île de Qeshm, le village de Masouleh, la ville de Tabriz avec son bazar couvert inscrit au patrimoine de l’Unesco … Chassez donc vos appréhensions et préparez dès à présent votre séjour dans l’univers perse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code