Noël à travers le monde : comment est-il célébré ?

Noël à travers le monde : comment est-il célébré
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 6 décembre 2018)

Même si on garde toujours de Noël l’image d’un arbre de Noël joliment décoré sur un fond blanc enneigé, cette scène ne fait pas l’unanimité à travers le monde et pour cause : bon nombre de pays ne connaissent pas la neige. En effet, sous les tropiques, le sapin est parfois remplacé par un cocotier et la fameuse bûche de Noël peut prendre des formes et des recettes très variées. Pour ce qui est de la célébration, chaque pays a ses propres traditions même si au final, on retrouve le petit Jésus au milieu des festivités. De mon périple à travers le monde, voici différentes manières originales de célébrer Noël.

Grèce : un bateau à la place du sapin

Noel bateau

 

En Grèce, les festivités de Noël s’étalent sur une douzaine de jours allant de la nuit du 24 jusqu’à l’Epiphanie. Les décorations sont toutefois installées assez tôt et le plus surprenant c’est que les foyers ont pour tradition d’orner leur maison d’une maquette de bateau entièrement illuminée. Il s’agit d’une vieille tradition qui à ses débuts utilisait des petites bougies. Aujourd’hui les Grecs utilisent les guirlandes lumineuses pour former leur bateau.

Il faut préciser que cette tradition ne se rencontre pas dans toute la Grèce, mais seulement dans quelques villes et sur les îles. Sur ces dernières, à part la maquette lumineuse, les garçons doivent également porter un bateau dans les rues tout en chantant des chants de Noël. Et je tiens à préciser que dans les villes où cette coutume est de rigueur, le sapin de Noël est quasi-inexistant, car le bateau a pris sa place. C’est une tradition vraiment insolite qui est de moins en moins présente dans les grandes villes comme Athènes. Dans ces grandes aires urbaines, la population commence à adopter l’arbre de Noël pour délaisser le bateau.

  • Qu’en est-il de la bûche de Noël ?

Certains foyers en préparent pour le réveillon, mais la tradition exclut la bûche connue à travers le monde. A la place, les Grecs préparent plutôt des petits biscuits qu’ils dégustent en famille. Plusieurs recettes existent pour les confectionner, mais les plus typiques sont les « Kourabiedes » et les « Melomakarona ».

Portugal : du Bolo Rei à la place de la bûche de Noêl

Noel Portugal 

Au Portugal, l’arbre de Noël est une tradition ainsi que les cadeaux offerts durant le réveillon de Noël, à savoir le soir du 24 décembre. Les croyances varient toutefois d’une région à l’autre, voire d’un foyer à l’autre, car si certains cultivent le mythe du Père Noël auprès de leurs enfants, d’autres préfèrent leur faire croire que les cadeaux viennent du petit Jésus. Sur ce point-là, à chacun ses croyances tant que la magie de Noël perdure. Bon nombre de parents déposent la figurine du petit Jésus au dernier moment dans la crèche pour cultiver le miracle de la Nativité.

Avant d’ouvrir leurs cadeaux, les Portugais ont pour tradition de brûler un tronc d’olivier ou de châtaignier dans la cheminée.

  • Qu’en est-il de la bûche de Noël ?

Autre côté insolite du Noël au Portugal : le repas qui se compose d’une bonne quantité de morue et de Bolo Rei à la place de la bûche de Noël. Il s’agit d’un délicieux gâteau aux fruits confits assez complexe à réaliser pour les non-initiés de pâtisserie comme moi.

Espagne : les cadeaux pour le 6 janvier

Noel espagne

  • Des cadeaux tardifs :

Si vous êtes du genre impatient, évitez d’aller en Espagne pour les fêtes de Noël, car dans ce pays, les cadeaux ne sont ouverts que le 6 janvier. Pourquoi ? Parce que selon l’histoire, c’est le jour où les Rois Mages sont arrivés auprès du petit Jésus pour lui offrir ses cadeaux. Mais cela a du bon, car alors que les autres ont déjà laissé passer leur surprise, toi tu te retrouves encore à découvrir la tienne avec un peu de retard, mais toujours dans la plus grande joie.

  • Le Tio de Nadal :

Il s’agit d’une bûche, une vraie, que les Catalans ont pour tradition de nourrir (avec des cadeaux et des friandises) et de couvrir (avec une couverture) à partir du 8 décembre. Le jour du 25 décembre, ils se mettent alors à la frapper pour qu’elle laisse échapper tous les cadeaux. Pour cultiver le mythe, ils dessinent des yeux, un nez et une bouche sur un côté de la bûche.

  • Le Touron :

Certes, la bûche de Noël existe en Espagne, mais durant cette période de fête, le touron reste la gourmandise préférée des Espagnols. Il s’agit d’une variété de nougat que l’on se partage en famille et qui existe en quantité dans chaque foyer.

Pologne : top départ après apparition de l’étoile

Pologne noel

En Pologne, ce n’est pas le calendrier qui donne le top départ aux festivités de Noël, mais la première étoile qui apparaît dans le ciel. Chaque année à partir du mois de décembre, les enfants scrutent attentivement le ciel avec impatience pour enfin l’apercevoir. Sitôt qu’elle se met à s’illuminer dans le ciel, cela signifie que la fête peut commencer et que ce n’est plus qu’une question de jours pour ouvrir les cadeaux.

En ce qui concerne ces derniers, soit c’est le Père Noël qui les apporte ce qui signifie que le mythe est entretenu, soit les foyers font appel à d’autres personnages légendaires selon leurs croyances.

  • Un repas à 12 plats :

La plus grande originalité de la fête de Noël en Pologne repose sur le repas que se partage la famille. Le menu du dîner se compose, traditionnellement de 12 plats, un dédié à chaque apôtre. Aucune viande n’est servie à cette occasion.

En ce qui concerne la bûche, ici on sert plutôt de l’« oplatek ». Il s’agit d’un pain que les familles se partagent lorsqu’ils sont à table. Dans les zones plus reculées du pays, ce pain est même partagé aux animaux, car les habitants croient alors qu’à partir de minuit, ils peuvent comprendre le langage humain.

Italie : la sorcière partage les cadeaux

Noel italie

Dès que le 8 décembre arrive, l’Italie est en fête et ce, jusqu’à l’Epiphanie. La veille de l’Epiphanie, les enfants reçoivent leurs cadeaux, non pas du père Noël, mais de la Befana ou sorcière. Une facette qui contraste un peu du fait que certains foyers disposent quand même d’une crèche de Noël chez eux.

Autre originalité du Noël italien : la Novena. Il s’agit de la période de 9 jours précédents le jour de Noël. Durant ces neuf jours, les enfants se déguisent en bergers pour faire du porte-à-porte afin de récolter des friandises.

Pour ce qui est du dîner du réveillon, le menu se termine, non pas par une bûche, mais plutôt par une part de Panettone. C’est une brioche fourrée de fruits confits, de raisins secs et de zestes d’agrumes.

Japon : la Saint-Valention à Noël

noel japon

Au Japon, Noël se célèbre souvent en couple donc place au … poulet frit ! Oui, même si cela suppose que la soirée sera des plus romantiques, la coutume japonaise veut qu’au réveillon de Noël, on déguste du poulet frit. C’est KFC qui, en1974 a lancé cette tendance, aujourd’hui encore adoptée, aussi bien par les foyers que par les restaurants.

Pour ceux qui veulent d’un Noël style fast-food, le Japon est la destination idéale. Soulignons toutefois que de plus en plus de familles commencent à revenir à des célébrations plus classiques dont la fête en famille et un dîner plus raffiné sans la dinde. Cette volaille est effectivement difficile à trouver au Japon au mois de décembre.

Roumanie : les masques folkloriques sortent du placard

En Roumanie, la fête de Noël alias « Craciun » dans la langue roumaine, est une fête folklorique. Certes, il est possible de trouver sapin et autres traditions classiques de Noël dans les grandes villes, mais dans les petits villages, ce sont les masques folkloriques qui prédominent.

En effet, quand vient Noël, les garçons des villages roumains portent des masques assez effrayants pour sortir dans les rues. Ils ne font rien de mal, mais voir ces masques à la place du père Noël est un peu déstabilisant et amusant.

Dans certaines régions, les familles font du porte-à-porte auprès de leurs proches pour chanter des chants de Noël et ensuite partager leur repas. Ce dernier se compose surtout de viande de porc.

Finlande : le pays du Père Noël

La Finlande et plus précisément, Rovaniemi, est connue, à travers le monde, comme le pays où vit le père Noël. Quand Noël arrive, le pays tout entier se pare alors de lumière, de chants de Noël et de friandises.

Ici, les traditions de Noël sont très importantes et peuvent varier un peu de ce que l’on rencontre dans d’autres pays. Ses spécificités :

  • Le sapin de Noël n’est installé que le 23 ou le 24 décembre
  • Le repas se compose de saumons, de porc, de légume et de riz au lait en guise de dessert
  • Le riz au lait dissimule une amande porte-bonheur que l’on appelle « le cornichon finlandais ». Celui qui le trouve sera le chanceux de la famille

Royaume-Uni : des cartes à suspendre

La tradition anglaise veut que les familles et connaissances s’envoient des cartes de vœux à Noël. Une fois chaque carte lue, il faudra la suspendre dans la maison et l’y laisser jusqu’au mois de janvier.

Chaque foyer se dote, à Noël d’un superbe sapin. C’est le prince-consort Albert qui a intégré cette tradition auprès des Anglais, tradition qui appartient à son pays d’origine, l’Allemagne.

Un dernier point d’originalité : les crackers de Noël. Il s’agit de gros bonbons enroulés dans du papier brillant. Ces derniers abritent de petits cadeaux ainsi qu’une couronne en leur sein. Quand vient le dîner du réveillon, on les « craque » pour découvrir les petits trésors dissimulés.

Allemagne : le pays des marchés de Noël

noel allemagne

A part être le berceau du sapin de Noël, l’Allemagne abrite aussi les plus beaux marchés de Noël de la planète. Toutefois, comme il est plus le seul à en organiser, je préfère attirer votre attention sur d’autres facettes plus originales comme :

  • Les cadeaux offerts par le ChristKind : ce dernier est représenté par une petite fille
  • Des cadeaux pour le 6 décembre : oui, les Allemands débutant les festivités de Noël assez tôt en s’offrant des cadeaux dès le 6 décembre à l’occasion de la Saint-Nicholas
  • Le Stollen en guise de dessert : la bûche de Noël est ici encore dépassée par un autre dessert qui est le Stollen. C’est une sorte de cake aux raisins secs et à l’orange confite

Canada : zoom sur la parade de Noël

Les Canadiens pensent que le père Noël vit dans le pôle nord canadien. Les enfants adressent alors leur lettre au pôle nord et bien sûr, ils reçoivent souvent les cadeaux demandés de vous-savez-qui s’ils sont bien sages.

A part ce point, cette période de fête se démarque au Canada, par la grande parade de Noël qui a lieu à Montréal. C’est l’occasion pour les enfants de discuter directement avec la star de l’évènement : le bonhomme barbu en rouge et blanc.

En tant que star, il est accueilli chaleureusement dans les foyers, car la nuit de la distribution des cadeaux, il est de coutume de déposer un verre de lait avec des petits biscuits près de la cheminée. Une petite collation pour cet homme qui vient déposer les cadeaux.

Suède : Noël jusqu’en janvier

Oui, en Suède, les fêtes de Noël débutent le 13 décembre à l’occasion du jour de la Sainte-Lucie jusqu’au 13 janvier. Sainte Lucie est un personnage très important pour les Suédois. Elle est représentée par une jeune fille vêtue de blanc. Le jour de sa célébration, les habitants entament la journée avec un petit-déjeuner à base de Lussekatter avant de sortir défiler dans les rues.

Au réveillon de Noël, le repas prend la forme d’un véritable banquet. Quand vient la distribution des cadeaux, un petit sonnet ou un vers en rime accompagne chaque cadeau offert.

Estonie : la trêve de Noël est lancée

noel Estonie

En Estonie, Noël symbolise le solstice d’hiver. La fête bat son plein autour du 23 décembre et c’est pour cela que le président ne déclare la « trêve de Noël » que le jour du réveillon. Cette déclaration est une tradition vieille de plus de 350 ans au pays.

Au menu du réveillon, les Estoniens retrouvent du porc servi avec de la choucroute, du pain d’épice et de la bière. Avant d’aller se coucher, ils laissent du feu dans la cheminée ainsi que de la nourriture sur la table, car cela chasserait les mauvais esprits.

Etats-Unis : Noël et Thanksgiving, deux inséparables

Aux Etats-Unis, les sapins de Noël, les guirlandes lumineuses et les cartes de vœux symbolisent la fête de la Nativité laquelle est indissociable de la fête de Thanksgiving. En guise de traditions, les Américains :

  • Décorent leurs maisons et leurs boîtes aux lettres de cannes de sucre blanches et rouges
  • Cachent une décoration en forme de cornichon dans le sapin : celui qui la trouvera sera le petit chanceux de la famille
  • Boivent du « Egg Nog », une boisson à base d’œuf, de cannelle, de rhum et de muscade

Russie : Noël en toute intimité

En Russie, la fête de Noël passe parfois inaperçue, car elle tombe dans l’ombre du Nouvel an. C’est de dernier que les Russes célèbrent en grandes pompes tandis que Noël est rarement célébré ou parfois en toute intimité à la date du 7 janvier.

Pour les foyers qui la célèbrent :

  • le plat principal est le kutya
  • les cadeaux sont distribués aux enfants durant la nuit du 31 décembre
  • c’est le Père Givre et Babouchka qui distribuent les cadeaux : le premier est la version russe du Père Noël tandis que la seconde est la version russe de la mère Noël
  • une miche de pain est laissée sur la table pour honorer les défunts

Pourquoi Noël est-il si peu célèbre en Russie ? Parce que jusqu’en 1991, les festivités ainsi que les arbres de Noël furent interdits dans ce pays.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *