Flamants roses : ce qu’il faut savoir à leur sujet

Flamants roses : ce qu’il faut savoir à leur sujet
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 30 juillet 2018)

Avec leur silhouette élancée, leurs longues pattes de plus d’un mètre, leur couleur tantôt rosée tantôt blanchâtre, le flamant rose est un gros oiseau aquatique appartenant à la famille des Phoenicoptéridés. C’est une espèce qui vit toujours au sein d’une colonie très dense et qui apprécie, particulièrement les eaux salées ou alcalines. Zoom sur cet oiseau grégaire.

Présentation générale du flamant rose

Flamants roses

La famille des Phoenicoptéridés se compose de six espèces d’oiseaux dont le flamant rose. Ce dernier est le plus clair d’entre elles puisque la couleur de sa robe peut aller du rose pâle au blanc rosâtre, voire carrément au blanc. Quelle que soit la couleur de la robe, les ailes sont toujours d’un rose plus intense, proche du corail et se terminent par des rémiges noires.

Le flamant rose est, en outre, pourvu, d’un bec courbé de couleur rose, mais à la pointe noire. Ses yeux, de couleur jaune se situent au sein d’un cercle oculaire de couleur rose pâle.

En ce qui concerne ses pattes fines et longilignes se terminant par des doigts palmés, elles sont également roses chez les adultes. Cette teinte provient des pigments caroténoïdes que l’on retrouve dans les crustacés qu’ils mangent et les algues qui poussent dans les eaux salées et/ou alcalines où ils se tiennent quotidiennement.

Aussi bien les mâles que les femelles ont ces mêmes caractéristiques, mais ils diffèrent au niveau de la taille. Les femelles sont toujours plus petites que les mâles.

Il arrive qu’au sein d’une colonie, on retrouve des oiseaux qui ne cadrent pas vraiment avec ces caractéristiques. C’est notamment le cas des plus jeunes et des poussins.

  • Chez les juvéniles, les touches roses au niveau des ailes sont encore absentes et les rémiges sont encore grises ou brunes. Leur bec est également gris-bleu avec une pointe noire tandis que leurs yeux sont sombres. En ce qui concerne leurs pattes et leurs doigts palmés, le gris est également de mise
  • Chez les poussins, le bec gris est encore droit et leur corps est recouvert d’un duvet gris

Les envergures du flamant rose

En tant que gros oiseau, il convient de retenir que le flamant rose affiche :

  • Une envergure allant de 1, 40 m à 1, 65 m
  • Un poids situé autour de 2, 5 kg chez les femelles et 3, 5 kg chez les mâles

A cause de leur taille, ils doivent prendre un élan de quelques mètres dans l’eau avant de s’envoler. C’est pour cela que leur envol est toujours aussi spectaculaire, car tous les oiseaux de la colonie se mettent alors à courir dans le même sens pour ensuite prendre de la hauteur et s’éloigner en groupe. Grâce à leurs ailes puissantes, ils peuvent atteindre une vitesse de 60 km/h et voler sur plusieurs centaines de kilomètres en un seul trait.

Les petites habitudes du flamant rose

Flamant rose

  • Où vit-il ?

Les oiseaux flamants roses vivent surtout sur les côtes d’Afrique, d’Europe et d’Asie. Ils affectionnent surtout les lagunes, mais peuvent aussi vivre dans les étangs, les marécages et autres types de plans d’eau. C’est un oiseau sociable qui ne peut vivre seul. C’est pour cela que leur colonie se composent toujours de centaines, voire de milliers de têtes. La plus grande colonie enregistrée jusqu’à ce jour compte plus de deux millions d’individus.

Lire aussi : Les flamants roses en Tunisie

  • Que mange-t-il ?

En tant qu’oiseau aquatique, le flamant rose trouve sa nourriture dans l’eau. D’ailleurs, presque à longueur de journée, il a le bec dans le vase pour y dénicher mollusques, crustacés, insectes, poissons, vers, algues, … Il lui arrive aussi de manger du riz ou d’autres espèces de plantes aquatiques. Grâce à son bec courbé, il peut facilement filtrer la nourriture de l’eau et du vase.

  • Comment dort-il ?

Quand le flamant rose dort, il se tient sur une seule patte en enfouissant l’autre dans ses plumes. Il peut également enfouir sa tête dans ses plumes et on ne voit plus alors que son corps se tenant stable sur une seule patte. Cette position s’explique par le fait qu’ainsi, il a beaucoup plus chaud. En général, son plumage lui permet de rester au chaud, mais comme c’est un oiseau très sensible au froid et qu’il vit dans les marécages, il lui faut maintenir le plus de chaleur possible pendant son sommeil. Ses pattes n’étant pas couvertes de plumes, remonter l’une d’entre elles lui permet de rester au chaud.

Et puisqu’il est question de ses pattes, il faut savoir que le flamant rose possède des genoux comme l’homme. Toutefois, il se situe très haut au niveau de ses pattes et est souvent dissimulé dans son plumage. L’articulation qui reste visible est donc la cheville. Cette morphologie lui permet de s’asseoir même si, visiblement, il préfère se tenir sur une seule patte.

  • Quel est son cri ?

Le flamant rose a le même cri qu’une oie, mais la sonorité varie selon qu’il soit dans l’eau ou en plein vol. Dans l’eau, on entend une sorte de doux babillage avec un « kuk-kuk-kuk … » continue alors que lorsqu’il prend son envol, le cri devient plus sonore et donne un « ka-ha » continu. Il faut savoir que les poussins, dès leur naissance, ont également une voix bien perchée et plus forte encore que celle des adultes.

  • Est-ce un oiseau migrateur ?

On le qualifie de migrateur partiel. Quand ces oiseaux migrent, le voyage se fait toujours de nuit et bien sûr en groupe. En une nuit, ils peuvent parcourir une distance de 500 à 600 km.

Avant de prendre leur envol, ils doivent d’abord courir avec le cou baissé pour gagner en vitesse. Tous les individus de la colonie s’y mettent en même temps ce qui engendre un certain désordre même après avoir gagné de la hauteur. Toutefois, au fur et à mesure qu’ils avancent, chaque individu commence à prendre sa place dans le groupe et le désordre devient alors des lignes ondulantes qui semblent avoir été tracées dans le ciel. Le spectacle est grandiose.

La reproduction du flamant rose

les flamants roses

La période de reproduction des flamants roses est annoncée par une série de parades nuptiales qui peut durer plusieurs semaines. Comme ils vivent en communauté, tous les individus se mettent alors à parader dans des gestes quasi-similaires. Cela engendre un certain chaos qui se calme au fur et à mesure que la période d’accouplement se rapproche.

C’est durant ces parades que les couples commencent à se former. En général, les deux individus, après s’être trouvés vivent côte à côte pendant plusieurs jours et chacun fait ce que l’autre fait. Quand les parades ne sont pas encore terminées, ils continuent à y participer pour finalement s’isoler pendant quelques jours pour s’accoupler.

L’accouplement se déroule généralement au printemps, c’est-à-dire vers le mois d’avril-mai en Europe. Une fois qu’ils ont copulé, les deux parents s’entraident pour fabriquer leur nid avec de la boue, des végétaux, du sable et de l’argile. Après la ponte, le mâle et la femelle se relayent pour couver leur œuf pendant 28 à 30 jours. En règle générale, la femelle ne pond qu’un œuf, mais il arrive qu’elle en ponde deux.

A leur éclosion, les poussins sont tout blancs puis leur duvet vire au gris. Ce n’est que vers l’âge de 3-4 ans que le rose apparaît. Pendant les 10 premiers jours de sa vie, le poussin reste dans le nid et est nourri par ses parents avec un liquide huileux. Il part ensuite rejoindre les autres oisillons pour former une petite troupe sous surveillance des adultes. Au bout de deux mois, le bec du poussin commence à se courber et il peut alors commencer à se nourrir tout seul. Au bout de trois mois, il peut déjà voler.

L’apparition du rose au niveau de sa robe signifie que le juvénile est arrivé à l’âge adulte et que de ce fait, il a également atteint la maturité sexuelle. Il pourra, dès lors, participer aux parades nuptiales et s’accoupler à son tour.

L’espérance de vie moyenne du flamant rose est de 30 ans quand il vit à l’état sauvage.

Les autres espèces de flamants

Dans la famille des Phoenicoptéridés, on retrouve :

  • Le flamant rose
  • Le flamant rouge
  • Le flamant du Chili
  • Le flamant des Andes
  • Le flamant de James
  • Le petit flamant

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *