Barcelone : pourquoi devez-vous y aller ?

Barcelone : pourquoi devez-vous y aller ?
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 14 septembre 2018)

Ça fait longtemps que je rêve de visiter Barcelone et c’est désormais chose faite. Cette ville est vraiment superbe et on ne manque jamais d’activités à faire ou de choses à découvrir. Après ce voyage enrichissant, voici quelques conseils pour y passer un agréable séjour et surtout quelques bonnes raisons de mettre cette destination en tête de liste pour vos prochains trips.

Ses superbes plages

 

plage barcelone

Dans chacun de mes voyages, l’eau est omniprésente que ce soit la mer, les fleuves, les sources thermales, les chutes d’eau ou même les rivières. En gros, je ne peux pas m’en passer et Barcelone ne déroge pas à cette règle. La première direction que j’ai prise en y arrivant c’est de déposer mes bagages à l’hôtel, me changer pour les circonstances, car ici le soleil est présent presque à longueur d’année et puis hop, direction la plage la plus proche, celle de Barceloneta.

Cette dernière se situe à une vingtaine de minutes du centre-ville donc j’y vais à pied. Après avoir traversé la digue puis dépasser la ligne de restaurants et bars qui bordent la plage, je me faufile entre les gens qui sont déjà bien installés pour trouver une petite parcelle de sable libre. Il faut dire que Barceloneta est la plage la plus populaire de la ville. On y trouve de nombreuses familles, des personnes plus âgées et beaucoup de jeunes. Il semblerait que c’est l’endroit idéal que ces derniers ont choisi pour faire de belles rencontres avant de passer la soirée dans l’une des discothèques à proximité.

Pour le reste du séjour, j’ai préféré choisir des plages plus calmes, mais sans omettre de découvrir la fameuse plage de Mar Bella. Là, la foule est également présente, mais l’ambiance est plus orientée gay-friendly et décomplexée. C’est une plage nudiste donc si vous aimez ce style, foncez. Pour ma part, mes plages favorites sont celles de Bogatell, de Nova Icaria et de Sant Pol de Mar. Ces dernières sont un plus tranquilles pour bronzer à souhait.

Lire aussi – Majorque en Espagne : destination les îles Baléares

Un climat toujours au beau fixe

Comme je l’ai déjà dit plus haut, à Barcelone, Mr Soleil n’hésite pas à se montrer 300 jours par an. Ainsi même lors d’un court séjour, vous aurez l’occasion de le voir pour profiter pleinement de la ville et de ses plages.

Un patrimoine architectural intéressant

 

Casa Milà

Même si l’idée de rester tous les jours à la plage était forte séduisante, il faut quand même prendre le temps de découvrir cette nouvelle destination. Ainsi, c’est au lendemain d’une journée passée à Bogatell que je décide de sortir tôt de l’hôtel pour partir à la découverte de Barcelone.

Mon idée première a été de me laisser guider par mes pas, mais comme la ville est très vaste, j’ai pris le temps de prendre une carte pour situer les monuments les plus importants. En termes d’architecture, Barcelone n’a pas à rougir, car elle abrite des monuments vraiment originaux. Sur ma longue liste, j’ai pu découvrir :

  • La Casa Milà, surnommée La Pedrera avec ses jolies ondulations
  • Le Temple Expiatori de la Sagrada Familia
  • Le Park Güell
  • La Casa Batllo
  • La Casa Amatller
  • Le Monestir de Pedralbes
  • La Torre Agbar

Tous ces édifices sont vraiment spectaculaires et à ne pas rater. La plupart d’entre eux sont l’œuvre de Gaudi, donc c’est une belle occasion pour découvrir le savoir-faire de ce personnage.

La facette culturelle de Barcelone

 

Musée Picasso

Maintenant que j’en ai un peu plus vu sur le patrimoine architectural de la ville, je m’intéresse à d’autres facettes de sa culture. Je m’oriente alors vers les musées, les galeries, les théâtres et les expositions que la ville propose.

En matière de musées, la ville en abrite plus d’une cinquantaine, mais deux d’entre eux m’ont particulièrement marqué à savoir le Musée Picasso et le Musée d’art de Catalogne. Même si je ne suis pas particulièrement branché sur l’art, ces lieux ont un je-ne-sais-quoi qui m’a émerveillé. Etait-ce dû à leur gigantesque bâtiment ? Etait-ce dû aux œuvres qu’ils exposent ou encore aux jeux de lumière qui donnent vie aux musées ? Je ne saurais trop répondre, mais je vous conseille fortement d’y aller pour voir si la magie opère aussi sur vous.

Le street-art

Autrefois, Barcelone était réputée pour le street-art et ses artistes qui se sont spécialisés là-dedans. Aujourd’hui, la belle réputation de cet art n’est plus aussi intense qu’auparavant, mais on y trouve toujours de belles œuvres qui égaient la ville. Dans le parc Guinardo, par exemple, vous trouverez toujours de jolies fresques murales.

La gastronomie

 

paella

Moi en vacances c’est moi avec quelques kilos de plus en rentrant. A part les plages, la gastronomie est aussi un de mes péchés mignons. A Barcelone, j’ai encore une fois été ravie de découvrir autant de plats typiques que j’aurai bien du mal à réaliser chez moi, mais que je compte bien essayer prochainement …

Déjà sur les plages, j’ai pu déguster de succulents plats à base de poissons et fruits de mer dans les petits restaurants. Mais pour une visite complète, sachez que certaines agences vous proposent de vous guider dans un « Foodtour ». Si vous n’avez pas le sens de l’orientation, faire appel à eux est une bonne idée pour dénicher les bonnes adresses et les bons plats, mais si comme moi, vous préférez agir à votre guise, alors vous ne découvrirez peut-être pas tous les bons endroits et votre visite gastronomique prendra un peu plus de temps, mais au moins, vous aurez le temps de bien déguster et savourer chaque bouchée.

De mon expérience personnelle, je vous conseillerai de vous rendre au marché de la Boqueria pour découvrir toutes les spécialités locales avec une grande variété de tapas, mais pas que. Vous y dégusterez aussi le fameux « pan con tomate » qui se compose seulement de pain que l’on frotte avec de l’ail, de tomate et d’huile d’olive. Certains y ajoutent du jambon, mais moi je le préfère nature.

Dans les restaurants, vous pourrez déguster de la Fideua, du Calçot, de l’Esqueixada de Bacallà, du Fricando, du Suquet de Peix, des Cargols, …

La vie nocturne

Je ne suis pas une grande noctambule, mais quand un ami me propose de goûter à la vie nocturne de Barcelone, je n’hésite pas une seconde. Avec de la compagnie, cela fait toujours plaisir de sortir un peu.

Nous partons un peu plus tôt dans l’après-midi pour commencer par une visite des bars rooftops les plus populaires de la ville. Avec ce magnifique soleil sur un ciel d’un bleu sans tâche et un cocktail des plus rafraîchissants, la soirée commence bien.

Peu après le coucher au soleil admiré sur la terrasse du bar, on s’en va prendre un léger dîner dans un petit restaurant très convivial. Nous y rencontrons d’autres amis également en visite touristique donc nous décidons de rester ensemble jusqu’au petit jour, du moins, jusqu’à ce qu’on ait tous envie d’aller dormir.

Une fois la soirée bien avancée, l’ambiance décontractée et de vacances de Barcelone fait place à une atmosphère plus festive et plus animée. Dehors, les lumières montrent la ville sous un nouvel angle et petit à petit, il y a foule autour des discothèques et des bars. Le volume des sons monte d’un cran et on finit par atterrir dans une discothèque en vogue. Après quelques sangria, mojitos, déhanchés sur la piste, je finis par rentrer à l’hôtel à minuit passé. Pour d’autres, la fête continue jusqu’à l’aube, mais pour moi, une bonne soirée équivaut à une soirée sans trop de folie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *